Moto, que risque-t-on si on ne porte pas l’équipement homologué obligatoire ?

Il est impossible de prévoir les accidents de la route. Cela peut arriver si vite ! Se faire percuter par une voiture, déraper sur une piste, circuler avec une météo pluvieuse, etc. Autant de cas qui peuvent survenir et entraîner des situations de danger mortel ! Pour minimiser les risques et vous protéger, les équipements homologués sont obligatoires. Vous conduisez une moto ? Il est essentiel de vous tenir au courant des nouvelles législations si vous ne souhaitez pas de conséquences vraiment graves ou des amendes.

Savez-vous qu’une homologation des gants de moto a été annoncée ? Cette nouvelle est d’une grande importance, car cet accessoire ne faisait alors pas partie des équipements exigés. Mais quels sont exactement ces éléments de sécurisation du motard ? Détails !

Le conducteur de moto et ses équipements obligatoires

Pour la conduite de la moto, des mesures strictes autour des équipements obligatoires doivent être considérées. Si vous souhaitez acheter une bécane pour faciliter vos déplacements, il est important de s’informer en premier lieu des accessoires que vous devez posséder et utiliser, car ces accessoires assureront votre sécurité lors de votre circulation sur la route.

Les gants homologués

Il y a peu, leur port n’était pas exigé, mais une homologation des gants de moto a été mise en place par la loi durant le mois de septembre 2016. Première protection des mains en cas de chute, l’utilité de porter des gants quand on tombe sur du bitume ou que l’on conduit sous la pluie n’est plus à démontrer.

Il est essentiel de porter des gants certifiés et non de simples gants, car les accessoires homologués pour motard ont été techniquement conçus pour s’adapter à la pratique de la moto, fabriqués avec des matières résistantes pour garantir une conduite stable, assurer la sécurité et le confort du conducteur.

Le casque homologué

Le plus connu, le casque homologué. Il s’agit du plus important accessoire pour garantir la sécurité du conducteur de moto. Un choc à la tête est fatal si un accident arrive, alors le port du casque peut vous sauver la vie. Lorsque vous conduisez une moto, n’oubliez jamais de mettre votre casque ! Pour le passager assis derrière vous, il est tout autant nécessaire.

Choisissez-le certifié NF ou CE (normes françaises ou européennes), et surtout, à votre taille. Un casque trop grand ne jouera pas son rôle correctement.

Les équipements du motard obligatoires et certifiés

Pour réduire les risques d’accident de la route, de nombreuses mesures de sécurité proposées ont été mises en place par la loi. Afin de mieux réguler l’utilisation des véhicules circulant sur les routes ou les autoroutes, ces dispositifs légaux doivent être suivis et les personnes ayant le droit de conduire une automobile ou une moto doivent connaître ces règlements de sécurité routière. Ils doivent également les respecter pour assurer leur sécurité et celle des autres usagers de la route, ainsi que les passagers.

Les accessoires qui servent à protéger un conducteur de moto doivent être certifiés et homologués. Vous ne pouvez pas porter n’importe quel casque ou n’importe quels gants de motard. Depuis le lancement de l’homologation des gants de moto, la loi est très stricte sur le respect de l’utilisation des équipements motards obligatoires, si vous y contrevenez, vous risquez fort de payer une amende très élevée.

Que faut-il savoir de l’homologation des gants de moto ?

Selon l’article R. 431-1-2 du 20 septembre 2016 du Code de la Route, les gants certifiés et attestés doivent posséder des logos ou pictogrammes spécifiques. Les étiquettes de ces accessoires doivent comporter quelques indications certifiant le respect des normes imposées pour les équipements moto obligatoires.

Si vous observez l’indication CE, cela signifie que les gants de moto ont été fabriqués en respectant les normes européennes établies pour la sécurité et la protection des individus sur la route. Pour des gants vraiment conformes, des petites icônes sont inclues en dessous de l’indication CE : elles attestent que les produits de protection des motards ont subi des tests et des vérifications auprès de laboratoires expérimentés ou de laboratoires indépendants.

Quels sont les risques encourus par le conducteur de moto sans gants homologués ?

Le plus grave : en cas de chute sur le macadam à pleine vitesse, vos mains nues risquent d’être lourdement abîmées. Vous pouvez vous râper la peau, vous brûler avec les frottements et vous arracher sur des éléments coupants, sans compter tous les corps étrangers qui pénétreront dans vos plaies et qu’il faudra douloureusement retirer une fois admis aux urgences.

Vous pouvez aussi perdre l’adhérence de vos mains sur le guidon, par exemple en cas de pluie, de neige, ou s’il fait particulièrement chaud et que vous avez les paumes moites. Les gants vous aideront également à avoir du grip sur la chaussée ou sur votre moto en cas de glissade incontrôlée.

Enfin, les gants protègent également vos mains du froid. Si vous conduisez par temps frais, pluvieux ou neigeux, vos mains peuvent s’engourdir et votre prise sur le guidon peut s’en trouver fragilisée, vous mettant en grand danger d’accident.

D’autres risques peuvent survenir en cas de non-port de gants conformes et certifiés par le motard.

Le conducteur risque énormément si des policiers ou des gendarmes l’arrêtent sans équipements certifiés. Si le motard porte quand même des gants, ces accessoires devront bien afficher les mentions et les pictogrammes spécifiques sur l’étiquette. Sinon, il risque des sanctions ou le paiement d’une amende qui peut atteindre plus d’une soixantaine d’euros. Si vous ne souhaitez pas être sanctionné par les autorités routières, vous devez vous procurer des gants homologués qui possèdent l’indication CE 89/686.

Attention, une vérification minutieuse est faite par les forces de l’ordre sur vos gants afin d’examiner s’ils sont vraiment certifiés et conformes. Il peut arriver que vos gants soient bien conformes, mais les lavages peuvent effacer la mention CE petit à petit. C’est pourquoi les autorités doivent passer quelques instants à ce contrôle méticuleux.

Le marché regorge de nombreux modèles de gants, alors vérifiez bien que vos gants disposent de ces normes spécifiques. Si vous avez du mal à choisir, n’hésitez pas à demander des conseils aux vendeurs ou à vous informer en ligne avant l’achat de vos gants certifiés.

Faites donc bien attention ! Si vous ne voulez pas risquer de perdre votre permis moto, il suffit de respecter les directives obligatoires mises en place pour votre sécurité. Les sanctions en cas de manquement aux directives commencent souvent par un point retiré, puis un autre sur votre permis, et ainsi de suite. Si vous n’avez plus de points, vous risquez de perdre votre permis. Notez qu’ils sont également obligatoires pour votre passager !

Manon Auteur

Salut ! Je m'appelle Manon et je suis en école de Journalisme, j'aime bien me renseigner sur l'actualité c'est pourquoi j'ai mis en place ce magasine d'information en ligne !